Jeux
A la Une

Songbird Symphony le Gwakatest

Étant des amoureux et supporters des jeux indépendants chez GWAK, nous avons été intrigués par ce petit jeu de rythme peu connu qui, sous ses allures enfantines, nous semblait original et amusant. N’ayant vu personne y jouer ou proposer de gameplay sur la toile, nous nous sommes décidés à partir à sa découverte !

Nous incarnons Piou, un oisillon orphelin qui a été trouvé et élevé par un Paon loufoque et passionné de danse. Mais notre jeune Piou se rend bien compte qu’il ne ressemble pas aux autres paons. Il subit leurs moqueries incessantes et ne se sent pas à sa place parmi ses congénères.

Il s’embarque alors dans une touchante et mélodieuse aventure à la recherche de son nid-entité. Au cours de cette aventure, nous allons devoir réunir les notes de musique de chaque “clan” d’oiseaux à rapporter au maître Hibou, l’oiseau le plus sage de la forêt. Ce dernier a promis à Piou de lui révéler ses véritables origines, à condition qu’il récupère les notes et complète son Artefact musical pour lui. Ainsi, il nous faudra aller à la rencontre des poulets, des pingouins, et bien d’autres volatiles et d’effectuer une tâche pour leur venir en aide. En échange de quoi, nous sommes récompensés par l’apprentissage d’une nouvelle note pour parfaire notre chant.

Manette en main, il s’agira de gazouiller en respectant des tempos pour actionner certaines plateformes. Il sera nécessaire de récupérer des objets, bien souvent cachés derrière des labyrinthes et des puzzles musicaux, pour progresser dans les zones. Mais également d’affronter divers volatiles dans des batailles de chant et de danse effrénées !

Les graphismes en pixel art tout colorés sont très agréables à regarder et les environnements de jeu sont assez variés. Quant à la bande sonore, qui est l’élément majeur du jeu, elle est réussie et équilibrée. Tantôt discrète lors de l’exploration des zones et des phases de plateformes et plus épiques lors des combats de boss. Globalement, Songbird Symphony possède une atmosphère sonore poétique et légère, qui fait chaud au cœur.

Sous ses airs enchanteurs de jeu pour enfant, les affrontements rythmiques sont endiablés et mettront souvent nos réflexes à rude épreuve ! Sans compter que nous ne possédons aucune carte pour nous repérer dans les zones. Toutefois, malgré un certain pic de difficulté, Songbird Symphony demeure très permissif. En effet, on peut manquer un nombre effroyable de notes sans pour autant être disqualifié et contraint de recommencer. De même qu’aucune chute n’est mortelle. Cela témoigne de la bienveillance du jeu qui, à aucun moment, ne va chercher à nous pénaliser ou nous mettre en échec. 

Cet adorable petit jeu rouge-gorge regorge de bons sentiments. Il nous amène à persévérer face à l’échec, mais aussi à être bienveillant avec autrui, et ce même s’il est différent de nous. Par ailleurs, l’amitié, la famille et le foyer sont les thèmes principaux de cette œuvre. Quant à nos “ennemis”, ils ne sont jamais véritablement foncièrement mauvais.

Si l’absence de carte pour se repérer ne nous a aucunement bloqués dans notre progression, certaines animations et effets de lumière se sont avérés assez gênants lors des phases d’affrontements, car cela desservait la lisibilité de l’épreuve. Les masques de collision des notes sont parfois injustes ou approximatifs. Nous avons beau appuyer ou maintenir la note au bon moment, cela n’est pas toujours pris en considération. Enfin, un petit bémol qui, en soi, n’est pas si problématique, mais toutefois quelque peu agaçant est la mobilité saccadée de Piou. Durant nos ascensions de plateforme en plateforme, le jeu a tendance à ramer ; ce qui peut engendrer des chutes incontrôlables.

Nous avons pris beaucoup de plaisir à faire ce jeu, qui nous a réellement apporté quelque chose, en tant que joueurs et joueuses. Si d’ordinaire, nous affectionnons les petits jeux indépendants, celui-ci nous a véritablement fait sortir de notre “zone de confort”. Personnellement, les jeux de rythme et moi, ça fait deux et j’ai un sens du rythme relativement mauvais, ainsi qu’une piètre oreille musicale ! Mais c’est une expérience qui nous a beaucoup amusés, et que nous ne regrettons absolument pas !

C’est pourquoi la rédaction vous recommande chaleureusement Songbird Symphony, qui est un petit jeu peu onéreux, qui vous coûtera environ 15€, pour une durée de vie plutôt correcte dans son genre. C’est une aventure qui apportera un vent de fraîcheur et le sourire aux lèvres, aux petits comme aux grands !

SongBird Symphony est un jeu indépendant d’aventure, dans le genre ”metroidvania”, mais surtout de rythme. Développé par Joysteak Studios et édité par PQube Limited, il est sorti le 25 juillet 2019 sur Nintendo Switch, PlayStation 4, PC et Mac OS.

(Testé sur une version dématérialisée sur Playstation 4 payée par notre chroniqueuse)

Tags
Afficher plus

Trish

Je suis Trish, L'impératrice des Rêveurs.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page